Hambourg

Une ville qui vous ouvres ses portes.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre la vie et la mort [PV libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mark Harland

avatar


Messages : 208

Journal Personnel
Âge RPG:
Champs libre:
Equipe: Secours héliporté

MessageSujet: Entre la vie et la mort [PV libre]   Ven 12 Juil - 20:26

A la télévision et à la radio (toutes chaînes et toutes stations confondues) :



EDITION SPECIALE PRESENTEE PAR PETER SCHONBERG
FLASH







10h30 : Mesdemoiselles, Mesdames et Messieurs ! Bonjour ! Nous sommes désolés d'interrompre votre programme préféré, mais nous apprenons à l'instant qu'il y a eu deux coups de feu à l'intérieur de la base de Medicopter 117. Cela s'est passé vers 10 heures ce matin, un homme est venu à la base avant de menacer les équipes de sauvetage héliportées puis de faire feu à deux reprises. On est toujours sans nouvelle de ces dernières. Dès que nous en saurons plus de choses, nous vous donnerons plus de détails sur cette affaire.

11h00 : Nous apprenons que les coups de feu a fait un blessé grave. Il s'agirait d'un médecin urgentiste qui s'est interposé entre l'homme et une de ses collègues. Notre envoyé spécial est sur place.



- Bonjour Edith !
- Bonjour Peter !
- Alors avant de commencer, pouvons-nous enfin savoir ce qui s'est passé à l'intérieur de la base ? Combien de coups
- Oui Peter. Nous avons appris par une source policière que cela s'est passé en grosso mode trois temps. D'abord un homme d'une trentaine d'années, de type caucasien s'est pointé sur les lieux pour demander de voir une personne qui travaille sur place. Sitôt que cette dernière s'est présentée à lui, notre homme, connu par la justice pour violences, attaques à main armée..., a sorti son arme à feu puis a tiré au bout de cinq-six minutes. Le médecin s'est interposé pour sauver sa collègue et femme et il a reçu une balle à l'abdomen. Le deuxième temps a été la façon dont le fou a été neutralisé : il s'est approché de sa cible et a fini par être neutralisé par trois personnes : deux pilotes et le médecin lui-même. Malheureusement un autre coup de feu a retenti et a touché le médecin qui a été à terre au niveau de la tempe. Enfin le dernier temps a été consacré à l'évacuation de ce dernier à l'hôpital central de Hambourg qui est très réputé en Europe et en Allemagne.
- Très bien Edith ?! Actuellement auriez-vous une nouvelle de ce médecin ?
- Apparemment Peter, c'est une mauvaise nouvelle : ce médecin, dont vous voyez la photo à l'écran... maintenant, est entre la vie et la mort !
- Très bien Edith ! Merci beaucoup !
- De rien Peter !
- Nous nous en dirons plus si et dès que cela est possible. J'ai le plaisir de vous retrouver pour les informations de 20h qui seront exclusivement consacrées à cette tragédie. A tout à l'heure donc !








Fin du Flash




Je suis tombé dans le coma depuis peu. Je ne vous saurais vous dire précisément ce qui se passe car je suis dans l'obscurité la plus totale. J'ai beau lutter comme un lion qui lutte pour sa survie, je ne vois pas le bout du tunnel, ni le chemin. J'essaie de hurler et de bouger en vain, par contre j'entends absolument tout. Je peux donc vous dire par où je suis passé depuis mon évacuation en hélicoptère : j'ai d'abord été admis aux urgences puis confié au service de traumatologie. Pourquoi ? me posez-vous la question. Je vais vous le dire : si j'en crois à ce que je vois et à ce que j'entends, mon coma est plus profond que mon précédent (j'ai fait un AVC qui m'a entraîné dans une plus moindre obscurité), qui dit plus profond, dit plus de temps pour m'en tirer et parallèlement autant de chance de mourir que de survivre. Cela signifie également que je pourrais avoir des séquelles. On m'a branché à un appareil respiratoire et on m'a mis des perfusions... Peut-être qu'au bout d'un an, on me débranchera, peut-être avant ou après... Mais tout ça, seul l'avenir et le destin le dira.

Sachez une bonne chose : j'ai déjà vaincu la mort et puisque je la retrouve, je vais lutter comme un lion enragé. Que les choses soient claires. J'espère vous retrouver (physiquement et matériellement en tout cas) pour vous dire ce que j'ai vécu et retrouver ma petite famille.

Si vous voulez me rendre visite, je suis à la chambre n°105, au troisième étage de l'hôpital. N'hésitez pas à me parler, cela me donnera un ancrage, des repères avec la vie (racontez-moi ce que vous faites en ce moment, comment vous allez,... je ne sais pas moi mais parlez-moi s'il vous plaît). Merci d'avance et à bientôt j'espère.


Dernière édition par Mark Harland le Jeu 18 Juil - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anna Koster

avatar


Messages : 117

Journal Personnel
Âge RPG: 23 ans
Champs libre:
Equipe:

MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort [PV libre]   Lun 15 Juil - 12:47

Aujourd'hui c'est le grand jour : je commence mon stage à 14h. Je ne change pas mes habitudes pour autant : je prends mon petit déjeuner, cours pendant une demie heure à une heure grand maxi, me douche. Je prépare mes affaires et m'habille en tenue légère car il fait chaud aujourd'hui, me coiffe et me maquille légèrement. Sitôt que j'ai terminé tout cela, je m'assois sur mon bon vieux canapé et allume la télévision. Je visionne une série qui m'aide à me détendre car je stresse énormément : serais-je une bonne médecin urgentiste ? Mon père, n'a-t-il pas finalement eu raison d'insister sur ce point : ne pas devenir médecin urgentiste ? Je suis dans mes pensées quand mon programme a été interrompu par une information. J'apprends tout d'abord qu'il y a eu deux tirs à la base de Medicopter 117, je stoppe net ma respiration, je me tourne vers le téléphone pour contacter mon père, mais mon corps refuse d'obéir. Je me dis dans mon for intérieur :

* M**** ?!!!!*

Je pense à tous celles et ceux qui travaillent à cet endroit dont mon père, mon responsable de stage, aux enfants de Gina et de Mark et... à Marie ! Ce dont j'ignorais, c'était qu'aucun enfant n'était présent sur les lieux quand ce drame a eu lieu. Cela s'est passé manifestement tôt ce matin mais je n'en sais pas plus. Ma série reprend mais je ne fais plus attention à l'intrigue car la nouvelle m'a secouée. Y a-t-il eu des blessés ? Des morts ? Je me pose surtout LA question : pourquoi n'ai-je pas appelé mon père pour avoir des nouvelles ? Est-ce dû au fait que ce présentateur a dit qu'il en dirait plus ? Ou est-ce parce que je n'ai pas trop envie de savoir que mon père est... Non ?! Impossible ?!!!

* Tu deviens vraiment parano ma belle ?!!! Ressaisis-toi et appelle la base ???!!!*

J'essaie de me calmer en utilisant une technique issue du yoga. Je ferme les yeux et commence par inspirer lentement, profondément puis j'expire plus lentement et plus longuement... Je n'ai pas fait attention à ce que les personnages disaient qu'un second flash réapparaît en donnant plus de détails et j'apprends qu'il y a un médecin qui est grièvement blessé. J'attends quelques minutes, le souffle à nouveau court et j'entends que ce médecin est dans le coma. La télévision présente la photo du médecin : Mark Harland en personne, mon responsable de stage de fin d'études. Je n'en crois pas mes oreilles et mes yeux, je finis par éteindre la télévision tout en étant stupéfaite. Les paroles et la photo restent graver dans ma mémoire. Que faire ? Appeler d'abord la base et joindre mon père ? Contacter la fac pour annoncer la triste nouvelle ? Ai-je raté mon année ? Sans que je me rende compte, mon corps se met à trembler comme un oiseau qui tremble dans votre main. Finalement je téléphone à la base et demande à joindre quelqu'un qu'il s'agisse de mon père ou non. Je tombe sur la secrétaire qui me rassure du mieux qu'elle le pouvait. La pauvre ?!! Elle a été à la première loge pour entendre et voir ce qui s'est passé mais elle semble tout prendre sur elle-même pour me rassurer puis elle me dit que mon père est en route pour évacuer son ami et pour que ce dernier se fasse soigner en urgence. Je lui demande d'une voix très mal assurée :

- Qui... Qui... Qui va être mon responsable de stage Madame ? Monsieur Harland s'est lui-même désigné comme volontaire et il est actuellement dans le coma... Il va falloir que je contacte ma faculté pour annoncer cette nouvelle...

Elle me répond ceci :

- Ne faite rien Mademoiselle Köster ?! Je vais m'en occuper de téléphoner à votre université dès qu'on vous aura trouvé un nouveau tuteur. Je vais contacter Karin pour voir si elle accepterait de vous prendre comme stagiaire, sinon on contactera la base militaire de sauvetage pour qu'ils acceptent de vous prendre. Ce sont des amis.


Je lui demande en partie soulagée :

- Vous êtes sûre qu'ils vont accepter de...


Elle me coupe net :

- Sûre non ?!!! Mais peut-être qu'ils auront des pistes s'ils ne vous prennent pas comme stagiaire Mademoiselle.

Je ne dis rien pendant quelques minutes et lui dis :

- Entendu Madame ?! Je vous informe que je vais aller voir Monsieur Harland.


Elle me dit d'un ton las et très inquiète :

- Entendu mais... Je doute que votre présence puisse le réveiller mais bon il sera ravi d'entendre votre belle voix Mademoiselle Köster. Je vais téléphoner à Karin pour lui demander si elle est volontaire pour vous prendre à la place de Mark mais je ne vous garantis rien... Je vous rappellerai sur votre portable.


Je la remercie, la salue et raccroche. Je prends mon portable en ayant pris le soin de le débrancher, le mets dans mon sac à main et sors en fermant mon appartement. Je prends ma voiture et me dirige vers l'hôpital. A peine arrivée, je vois le BK117 qui décolle et qui rentre à la base, je me stationne puis me rends à l'accueil. Je demande à voir Monsieur Harland, on me guide devant sa chambre. Le spectacle est triste à voir : le pauvre est branché de partout et on me dit que ses chances de survie sont très minces : les médecins lui donnent un an, au-delà ils débrancheront tout et constateront le décès de mon responsable de stage puis on me laisse tranquille avec Mark. C'est donc avec le cœur lourd que je me dirige à son chevet, le regarde tristement et constate un des deux dégâts : la balle est presque entrée dans la tête : quelques centimètres de plus et mon responsable de stage aurait été tué sur le coup. Je frissonne et tente de lui parler, bien que je savais qu'il ne me répondra pas :

- Bonjour Mark ?! Je... Je viens d'apprendre ce qui...t'est arrivé. Je suis désolée, j'aurais dû être là...

Pourquoi dis-je cela ? J'ai eu le choix entre deux horaires de début : soit je commençais à 7h et finissais à 14h, soit je débutais à 14h et terminais à 21h. J'ai choisi de prendre la seconde option pour pouvoir lire tranquillement la documentation et poser quelques questions à Mark. J'estime à présent que j'aurais dû prendre les horaires matinales pour essayer de le sauver.

Je poursuis malgré tout :

- Je ne sais pas ce qui s'est réellement passé mais voilà j'ai maintenant peur...


Je sens les larmes monter au bord des yeux et les laisse couler sur la main de Mark, que je prends délicatement. Je renifle et continue :

- J'ai peur que mon stage ne soit plus valide, que mon diplôme ne soit pas validé et pour finir, je me retrouve sans toi. Qui va accepter de prendre ta suite Mark ? Qui ? Je n'en ai pas la moindre idée ?! Mais toi ? Peut-être que tu en as une ???


Je me tais et continue à pleurer en silence car il est devenu mon protecteur et ami. On s'est rapproché lui et moi. Un jour je l'ai croisé dans une des rues de la ville, il a été avec ma meilleure amie Diane. C'est là qu'il m'a demandé de l'appeler par son prénom et de le tutoyer. Il a même tenu à ce que je le tutoie durant mon stage... Bref ! Je lui dis :

- J'espère que tu te réveilleras et que tu te rétabliras vite pour que je puisse te dire deux ou trois choses sur Marie. Sinon je repasserai régulièrement pour que tu aies un ancrage avec la réalité.


Tout en pleurant, je retire lentement ma main qui tenait la sienne, la mets sur ma bouche et lui touche le front comme si je l'embrassais en le saluant puis je quitte la chambre et l'établissement.

Totalement déprimée, inquiète, etc., j'entends mon téléphone sonner, je décroche et j'entends la secrétaire qui m'apprend que Karin a accepté de me prendre sous son aile en attendant que Mark se réveille. Je ne dis rien si ce n'est un faible remerciement, puis raccroche. Je rentre chez moi, prends mes affaires et me rends à la base en voiture.

Tout au long de mon trajet, je pense à la petite Marie qui adore son père et qui va encore se renfermer sur elle-même. La pauvre elle n'arrête pas de culpabiliser dès que quelque chose va de travers, dès qu'un événement malheureux survient... En repensant à Marie, je l'imagine en train de regarder des dessins animés chez ses grands-parents ou chez sa mère, la pauvre a-t-elle appris ce qui est arrivé à son père ??? Et que dire de Gina et de ses jumeaux ???? Je n'ose pas imaginer la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort [PV libre]   Mer 24 Juil - 16:49

Marie qui normalement n'a pas le droit de mettre les pieds à l'hôpital. Eh oui elle est encore petite et apparemment les enfants pour des raisons qu'elle ne comprend pas n'ont pas le droit d'aller voir des personnes malades. Mais son papa lui manque vraiment. C'est pour ça que la fillette a faussé compagnie à sa maman et qu'elle arrivé à l'hôpital. Elle a marché longtemps tout en serrant son doudou tout contre elle. Elle ne connait pas vraiment cet endroit et c'est vraiment très grand. Elle ne sait pas où est son papa. Mais au bout d'une très longue marche elle y arrive enfin. Elle pousse la porte. Son papa est dans le lit. Il y a pleins de machines autour de lui. Il semble dormir. Elle s'assit sur une chaise et dit de sa petite voix

"Bonjour papa. Tu dors encore? Maman elle ne sais pas que je suis là mais il faudra pas lui dire d'accord? Tu sais je suis sage avec maman mais maman elle n'arrête pas de pleurer parce que tu dors. J'aimerais bien que tu arrêtes de dormir."
Revenir en haut Aller en bas
Amber P. Matthews

avatar


Messages : 52

Journal Personnel
Âge RPG: 40 ans
Champs libre:
Equipe:

MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort [PV libre]   Mer 21 Aoû - 19:28

Amber et Mark
“ J'aurais preferer te revoir ailleurs qu'ici..... ”




Il y avait juste quelque temps que je venais d'arriver et je venais juste d’avoir réintégrer Medicopter quand j'appris qu'un ancien ami a moi de lycée travaillais aussi a médicopter. Enfin actuellement il était dans le coma car il a voulu protéger l'une de ses collègues. Alors des que j'avais terminer la journée j'avais opter pour me rendre a l’hôpital et ainsi revoir mon vieux ami même si il n'allait surement pas me parler. Enfin bon une fois arriver dans sa chambre je m'avança doucement et le regarda pendant quelques minutes en silence. Et dire que je le retrouvais ainsi dans ce lit avec ses tuyau... se n'était pas vraiment comme cela que j’espérais le revoir un jour.Mais bon la vie était faites ainsi. Puis je m'avança et regarda sa main. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais je prit sa main dans la mienne et lui embrassa le dos de la main avant de la reposer délicatement sur le lit. Salut Mark... je ne sais pas si tu te rappelle de moi ou non mais on était de très bon ami au lycée. C'est moi Amber. Depuis tout se temps j'aurais jamais penser te revoir dans de telle circonstance. Mais la vie est ainsi faite. Pfff je suis vraiment pas douer la. Surtout que parler toute seule c'est débile n'est ce pas ? Tu serais la tu me lancerais des pique comme, tu te prends pour Jeanne d'arc ou tu entends des voix....Bref. ça m'avait manquer et ça me manque toujours. Puis j'ai encore plein de chose a te raconter mais toi encore plus. Car j'ai fais la connaissance de ta puce Marie. Elle est très gentille et belle. Alors réveille toi vite pour elle. Je vais mettre le meilleur champagne au frais pour ta sortie. Dis je avant de partir de la pièce pour pleurer. J'étais venu trop de fois ici et perdu trop d’être cher. Il ne devais pas partir maintenant alors que je venais tout juste de le retrouver.    

 
  


Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas
http://paris-la-ville-lumie.forumactif.org/
Mark Harland

avatar


Messages : 208

Journal Personnel
Âge RPG:
Champs libre:
Equipe: Secours héliporté

MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort [PV libre]   Sam 24 Aoû - 21:10

M+4 (vie réelle)




J'ai tout entendu, tout ce que vous m'avez dit mes chers collègues et amis.



Je suis désolé Anna, je ne pensais pas que cela allait se passer ainsi. Prends soin de toi, aie confiance en toi et tu vas y arriver. Personnellement j'ai foi en toi. Je sais que Karin fera une excellente responsable de stage, tu verras.



Il s'est peut-être écoulé un mois et vous vous êtes tous venus me voir et je vous en remercie. Quelles sont mes nouvelles ??? Ben pas grand chose les amis, je suis encore dans les ténèbres et je continue à lutter de toutes mes forces pour survivre.



Gina ? Je suis sincèrement désolé de te faire peur jour après jour, mais je te retrouverai, sois-en sûre et certaine. Garde la foi ! Comment vont Aurore et Hans ? J'espère qu'en l'absence de leur père ils ne font pas de grosse bêtise.



Un jour, j'ai même entendu ma petite Marie me dire avec sa petite voix :

Citation :

- Bonjour papa. Tu dors encore? Maman elle ne sais pas que je suis là mais il faudra pas lui dire d'accord? Tu sais je suis sage avec maman mais maman elle n'arrête pas de pleurer parce que tu dors. J'aimerais bien que tu arrêtes de dormir.
Comment ça ?!!! Où est Diane ma chérie ??? J'ai eu beau vouloir hurler et essayer de bouger pour la prendre dans mes bras et contacter Diane pour lui dire que Marie est avec moi puis rassurer mon ex. Mais rien n'y fait et de ma bouche ne sort aucun son. Purée ! Quand vais-je sortir de ce fichu tunnel. Il est plus profond que je le pensais.[/b]



Aujourd'hui, une voix familière retentit dans mes oreilles. Une voix que je n'ai plus entendue depuis quoi 6-7 ans ? Une femme pleine d'énergie que j'ai rencontrée plus tôt. Ah ! Son nom m' échappe !!! Elle finit néanmoins par se présenter :

Citation :
- Salut Mark... je ne sais pas si tu te rappelle de moi ou non mais on était de très bon ami au lycée. C'est moi Amber. Depuis tout se temps j'aurais jamais penser te revoir dans de telle circonstance. Mais la vie est ainsi faite. Pfff je suis vraiment pas douer la. Surtout que parler toute seule c'est débile n'est ce pas ? Tu serais la tu me lancerais des pique comme, tu te prends pour Jeanne d'arc ou tu entends des voix....Bref. ça m'avait manquer et ça me manque toujours. Puis j'ai encore plein de chose a te raconter mais toi encore plus. Car j'ai fais la connaissance de ta puce Marie. Elle est très gentille et belle. Alors réveille toi vite pour elle. Je vais mettre le meilleur champagne au frais pour ta sortie.

Amber ??? Amber P. Matthews ???? Elle me parle de tout et de rien avant de se qualifier d'idiote. Non Amber ! C'est très bien que tu sois revenue ! Continue à me parler car j'ai vraiment besoin des paroles pour savoir que je suis encore en vie ! Je t'en supplie ma belle si tu ne le faisais pas alors je mourrais !!! Et non tu n'a pas été Jeanne D'Arc là ! C'est totalement différent là Amber !  

Ahhhh !!! Tu as fait connaissance de Marie, oui je sais que c'est une très jolie fillette mais qui a une fâcheuse tendance à s'enfermer dans les toilettes en ma présence. L'ai-je effrayée ? Ma Pupuce d'amour ? Je ne saurais te le dire mais veille, s'il te plaît Amber, à ce qu'elle ne s'enferme pas dans les WC.

Autre chose mon amie : Elle a une côte cassée à la suite d'un accident. Si elle souffre alors emmène-la à l'hôpital, peu importe qu'elle aime ou non, fais-le, s'il te plaît. Je te remercie.

Que je me réveille ? Je veux bien mais encore faut-il que je puisse voir le bout du tunnel. Et malheureusement, je ne le vois pas. Soit je me suis trompé de direction, soit je suis dans la bonne direction et dans ce cas, c'est que le tunnel est non seulement profond mais également très large.



Bref ! Continuez à me voir mes amis et surtout continuez à me parler. Vous savez que j'en ai plus que besoin pour m'en sortir. Oh ! Juste une dernière petite chose : passez le bonjour de ma part à Aurore et à Hans de ma part. Je vous remercie infiniment et par avance pour vos différents services.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Koster

avatar


Messages : 117

Journal Personnel
Âge RPG: 23 ans
Champs libre:
Equipe:

MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort [PV libre]   Sam 24 Aoû - 21:36

Quatre mois se sont écoulés depuis mon premier jour de stage. J'ai fait la connaissance de plusieurs personnes dont Tom K. Johnson, un jeune homme alcoolique, du beau Sean Perris et Amber P. Matthews. Cette femme m'a tout de suite pris sous son aile bien que je sois sous la responsabilité de Karin Thaler. Enfin bon, j'ai appris que Mark n'a toujours pas repris connaissance. Je me rends à nouveau dans cet hôpital et dans la chambre de mon ami.

Je me penche sur lui, l'embrasse et lui raconte :

- Bonjour Mark ! Je ne sais pas où en est ta recherche mais il faut que je te dise un truc. Je suis sous la responsabilité de Karin et j'ai fait la connaissance d'Amber. Je ne sais pas si tu la connais, mais c'est une femme chouette. Je suis sûre qu'elle n'est pas nouvelle dans ce métier. Est-ce que je me trompe ? A part ça mon stage se passe très bien mais j'aurais préféré que tu sois là.

Je le regarde en quête d'un signe vital, d'un geste, mais rien il n'a toujours pas trouvé le chemin menant à l'issue. J'espère qu'il va s'en tirer. Mes larmes me reviennent comme le premier jour où je l'ai trouvé ici-même. J'ai beaucoup pleuré lors de mes visites qui sont régulières :  deux fois par semaine et j'entends garder le même rythme. Je ravale mes larmes et décide de lui raconter quelque chose de plus joyeux :

- J'ai fait la connaissance de Sean Perris, un agent de la police qui vient des USA. Je... Je crois que je suis en train de tomber amoureuse Mark ! Je sais que ce n'est pas sérieux mais je l'ai croisé pour la première fois lors d'une de mes premières interventions, puis dans un bar. Tu ne peux pas le loupé car il a un surnom unique : "L'Américain".

Je ris mais mon rire est étranglé par mes émotions. Je discute ensuite de tout et de rien puis conclus ma visite car une infirmière vient de me dire que l'heure de fin des visites est passée :

- Il faut que tu t'en sortes Mark !!! C'est plus qu'urgent car Gina se sent malheureuse malgré les apparences et je ne raconte pas l'état de tes jumeaux et de Marie. Au revoir Mark et à dans trois jours ou à la semaine prochaine.


Je l'embrasse, remercie l'infirmière pour m'avoir laissé parler jusqu'au bout avec Mark et me sauve.


(Ok ! Je relance la machine ! Bon !!! Au lieu d'avoir une avancée dans les temps de 2 mois, j'ai finalement opté pour 4 mois, soit un trimestre. Je me permets juste de vous rappeler que ce rp est absolument libre et je profite de ce post pour remercier Marie et Amber pour leur participation.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort [PV libre]   Dim 25 Aoû - 8:53

Papa fait encore dodo. Maman ne veut pas que j'aille le voir mais maman travaille et quand maman travaille moi j'ai une nounou. Parfois c'est Anna qui me garde mais pas aujourd'hui. C'est une voisine elle est vielle. Elle devait aller à l'hôpital pour faire des examens. Elle m'a emmener avec elle car elle ne veut pas que je reste seule à la maison. Elle m'a dit d'aller m'amuser avec les jeux dans la salle d'attente. Mais je ne veux pas m'amuser moi. Moi je veux mon papa. Quand j'ai quelques choses en tête je ne l'ai pas ailleurs. Mes petites jambes me mène à la chambre de papa. Il fait encore dodo. Je vais lui faire un bisous et je m'assois

"Bonjour papa. Chut secret maman c'est pas que moi ici. Maman donné moi gardé à vielle madame. vielle madame venir hôpital pour voir docteur. Elle emmener là elle vouloir moi jouer moi venir voir toi. Chut secret. Anna travaille donc anna pas garder moi. Anna gentille."

Je serre mon doudou tout contre moi

"Moi vu nouveau docteur là travaille toi...Madame Amber...Elle gentille mais elle ramener moi ici...Elle vu bleus elle dit pas joli...Elle ressembler toi avec poitrine...Moi veut toi réveiller...S'il te plais papa...Toi finit dodo..."

Je vais lui faire un bisous et je commence à partir

"
Revenir en haut Aller en bas
Amber P. Matthews

avatar


Messages : 52

Journal Personnel
Âge RPG: 40 ans
Champs libre:
Equipe:

MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort [PV libre]   Lun 26 Aoû - 18:56

Amber et Mark
“ J'aurais preferer te revoir ailleurs qu'ici..... ”




Depuis que j'étais revenue a Hambourg et que j'avais apprit pour Mark, chaque semaine je venais lui rendre visite au moins une fois si ce n'est deux. Qu'est ce que je faisait. Je lui lisais des rapports pour lui rappeler le formidable travail qu'il effectuais au sein de medicopter. Mais aussi je lui racontais mes journées avec sa fille marie. En faite je lui racontais tout et rien a la fois.

Aujourd’hui on était le Mercredi est ma journée avait terminer sur une intervention assez spécial. C'est vrai que ça n'arrive pas tout les jours d'avoir l'occasion de porter secours a un jeune homme qui était rester coincé dans le tourniquet. Ce qui était hilarant d'un coté surtout sa posture et se qu'il faisait a se moment la....Alors une fois ce dernier de secouru et une fois rentrée a la base, je décidais de me rentre au chevet de Mark vu que je venais de terminer ma garde.

Je partis au vestiaire afin de prendre une douche et de me changer puis, je saluèrent mes collègues et partie avec ma voiture en direction de l’hôpital. Il était relativement tard et les visite était terminer mais vu que j'avais encore pas mal de contact, j'avais pu avoir l'autorisation de rester une demi heure avec mark. Alors je me glissa dans sa chambre et m'approcha de lui en regardant ses constances et son dossier qui était accrocher au lit médicalisé. Il n'y avait pas eu d'amélioration mais pas de dégradation se qui était d'un coté bon signe. J'approcha la chaise de son lit et m'installa confortablement en posant mon sac a mes pieds et pris la main de Mark.

Salut mark. Tu vas bien ? Je suis sure que tu dois rêver de jolie jeune femme qui sont toutes a tes pieds. Enfin d'un coté je les plaints surtout avec ton caractère de cochon. Dis je en souriant légèrement. Tu sais , aujourd'hui, il nous est arrivé un truc de dingue. Enfin une intervention assez hilarant d'un coté mais au moment de l'intervention se ne l'était bien. Tu veux que je te raconte l'intervention ? Demandais je avec un petit rire en me remémorant cette histoire. Alors tout a commencer en début d’après midi. On était tous la tranquille a parler de tout et de rien et on nous a appeler pour une intervention chez un particulier. Rien d'anormal pour le moment mais c'est quand on est aller voir dans l'appartement que ça a commencer a être assez bizarre. En effet on est arriver en plein acte sexuel. Alors bon déjà c'est gênant au premier abord. Mais après la gène s'est transformer en rigolade. Surtout quand on a découvert se qu'était le problème. L'homme était rester coincé dans la femme. Je ne vais pas te faire de dessin mais c'est assez hilarant maintenant. Bon on lui a donner un décontractant a son épouse et tout est rentrer dans l'ordre mais bon, après on faisait que de rigoler une fois l'intervention d'effectuer. Je laissa échapper un petite rire en versant une petite larme. Puis je soupira et regarda de nouveau ce moniteur qui indique les constance de marK. Je guettait le moindre signe qui pouvais peut être expliquer qu'il revenait tout doucement dans le monde des vivant même une petite pointe si minuscule. Mais rien alors mon regard se reporta sur mon collègue qui était allongé. Dans ce lit d’hôpital. Je regarda ma montre et vis que les une demi heure était passer alors, je me redressa et déposa un bisous sur sa main avant de déclarer. Tu sais mark, ça commence a faire trop longtemps que tu es la et sa commence a me fatiguer de venir ici au lieu de chez toi avec ta fille. Alors reviens vite. Car déja que je n'est plus biggie, ni thomas et pas non plus mickael....j'ai vraiment besoin de toi pour m’expliquer sur mon départ auprès de toi et d'avoir tes reproches. Et marie, je ne parle même pas de marie. Qui est certes forte mais triste de ne pas pouvoir te voir car tu fais dodo comme elle dit. Elle a besoin de toi surtout qu'on a fait plein de chose moi et elle pour toi. Alors on t'attends.... On est juste la au bout du tunnel qui t'attendons avec les bras grand ouvert. Puis je quitta la chambre et partit           

 
  


Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas
http://paris-la-ville-lumie.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort [PV libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre la vie et la mort [PV libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Amaryllis { Entre la vie et la mort, il n'y a qu'un pas, entre la tristesse et le bonheur, il y a une route infinie.
» 1.09 Entre la vie et la mort
» Operasyon Bagdag 2 di Jean Mari Samedi pot parol baz lavalas
» [Clos] Entre la vie et la mort
» Saloon, alcool et bagarre [LIBRE]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hambourg :: Les Archives RPG-